Asloca Association Suisse des locataires - Section romande

GENEVE: Alberto aux commandes

Genève, 16 juillet 2014

Lors de la dernière assemblée des délégués de l’ASLOCA Genève, Alberto Velasco, viceprésident, a été élu à la présidence et Arlette Ducimetierre, présidente, a été élue vice-présidente. Nous leur donnons la parole.

C’est au cours des années 1972-1973 que la nouvelle cité de Meyrin a connu une grande mobilisation au niveau de la défense des locataires. Construite à la suite du déclassement de terrains agricoles, cette cité avait bénéficié du gel et du contrôle des loyers durant dix ans et voyait soudain les propriétaires exiger le doublement des loyers.

C’est dans ce contexte qu’avec l’aide de l’ASLOCA Genève l’Association de défense des locataires de Meyrin parc a vu le jour et compta jusqu’à 900 membres. Très concernée par la cause des locataires, j’en ai fait partie dès le début et c’est à ce titre que j’ai été élue en 1992 au comité de l’ASLOCA Genève. Par la suite j’ai assuré la fonction de présidente de 2006 à fin 2013. Aujourd’hui je suis la vice-présidente de l’ASLOCA Genève.

Durant ces vingt-deux années, j’ai pu constater l’engagement de notre association aux côtés de nos membres pour s’opposer aux augmentations excessives de loyer ainsi qu’aux congés abusifs. J’ai également vu comment notre association pouvait assister nos membres dans la vérification des décomptes des régies concernant les frais de chauffage qui s’avéraient bien souvent incorrects au détriment des locataires. J’ai quitté fin 2013 la présidence au moment où notre comité voit le nombre de ses membres passer de dix à quinze afin de toujours mieux faire face à l’augmentation des charges dévolues au comité. Je dois dire que c’est avec satisfaction et l’impression d’un mandat bien accompli au service des locataires que j’ai décidé de quitter la présidence.

Lors de notre dernière assemblée des délégués, Alberto Velasco, vice-président durant des années à mes côtés, a été élu à la présidence. Je lui souhaite bonne chance et me contenterai dorénavant de la place de vice-présidente de l’ASLOCA Genève.

Membre de l’ASLOCA depuis 1995, j’ai fait mon entrée au comité en 1996 comme secrétaire et durant ces sept dernières années j’ai occupé la fonction de vice-président. Le logement étant fondamental pour l’épanouissement de l’être humain, la situation scandaleuse du manque de logements ainsi que les loyers abusifs qui prévalent aujourd’hui dans notre canton prétéritent les plus faibles de notre société. Pour toutes ces personnes qui doivent faire face à des augmentations de loyer, à des congés ou à des évacuations, l’ASLOCA représente un moyen de défense et de mobilisation contre les agissements choquants de certains propriétaires, mais surtout d’une majorité du Grand Conseil assujettie aux intérêts des propriétaires immobiliers et ayant la ferme volonté de démonter les dispositions qui protègent les locataires. Dans un tel contexte, nous nous opposerons à la dégradation des conditions des locataires en lançant des référendums aux lois votées et en les améliorant par des initiatives. C’est ainsi que notre comité aura la lourde tâche de mobiliser l’ASLOCA aux côtés des associations de quartier afin de faire barrage. En tant que président, je me dois dorénavant de veiller particulièrement à la bonne gestion des ressources financières que nos membres mettent à notre disposition et de maintenir les meilleures conditions de travail possibles pour les personnes de notre secrétariat.

Ajouter un commentaire