Asloca Association Suisse des locataires - Section romande

GENEVE: NON à la fondation mammouth le 13 février 2011

Genève, 20 janvier 2011

 Le 13 février 2011, votez NON à la modification de la Loi générale sur le logement (objet cantonal no 2)

 

 

Alors que les 4 fondations immobilières de droit public (FIDP) existant à Genève jouent un rôle social de proximité fondamental dans la politique du logement, le Conseiller d’Etat Mark MULLER veut les fusionner en une fondation unique, déconnectée des réalités sociales et entièrement sous sa coupe.

Or, plusieurs dizaines de citoyen-ne-s, politiques et représentant-e-s associatifs siègent actuellement dans les 4 fondations et y font un travail remarquable. Sous prétexte de soi-disant dysfonctionnements, Mark MULLER veut que le logement social à Genève (6’500 logements aujourd’hui, 25'000 demain !) soit géré en petit comité, par des personnes qu’il pourrait nommer à sa guise, excluant par-là tout contrôle démocratique sur ces institutions !

Cette main basse politique opérée sur le logement social est inacceptable. Elle remet en cause la volonté populaire qui avait clairement refusé la professionnalisation des conseils d’administration des entreprises publiques.

Le projet de Mark MULLER, loin d’améliorer l’efficacité des fondations, entraînerait d’importants coûts supplémentaires pour l’Etat au profit des bailleurs privés. Il verrait en outre la généralisation des méthodes pratiquées par les régisseurs privés et qui font le drame de bon nombre de locataires.

Il va à l’encontre non seulement des intérêts de la collectivité publique, mais aussi des principaux intéressés, les locataires.

http://www.nonalafondationmammouth.ch