Asloca Association Suisse des locataires - Section romande

DOSSIER 224 - Séniors : «Je passe encore par toutes sortes d'états»

Suisse Romande, 16 mars 2016

Selon une étude de la HES de Lucerne, de plus en plus de personnes âgées reçoivent leur congé. Comment expliquer cette tendance qui oblige une personne à quitter un logement qu’elle habite depuis plusieurs dizaines d’années?

Elle peine à se souvenir du jour où elle a appris la nouvelle. Mais elle n’a pas oublié: «Je dois quitter mon appartement. » A 88 ans, Claire, un prénom d’emprunt, celui de sa mère, parce qu’elle ne souhaite pas se mettre en avant, est toute pardonnée. C’est dans sa nature. Une belle âme. On la rencontre, on l’adore immédiatement. Tout s’emmêle ces temps dans la tête de Claire, il faut dire qu’elle vient déjà de devoir prendre une décision douloureuse. Récemment sa voiture n’a pas voulu démarrer. Alors elle a fait à pied le tour du quartier puis elle est rentrée chez elle et a choisi d’y renoncer. Pas évident de vivre sans sa voiture. Tant pis!

Avec ce même aplomb, ce même genre de résolution, elle a accepté d’aller visiter l’appartement que la gérance lui propose en remplacement du sien pas très loin de chez elle. «Au début, j’ai dit à tout le monde que je trouvais cela injuste, que l’on ne pouvait pas demander à une dame de mon âge de déménager, et puis je me suis dit que peut-être les propriétaires avaient de bonnes raisons de résilier mon bail. Comment le savoir? Oh!, ce n’est pas facile. Je passe encore par toutes sortes d’états.»

Depuis son mariage

Cela va faire trente-huit ans que Claire a emménagé avec son mari dans cet appartement. Depuis leur mariage ils ont toujours vécu dans le même quartier. «Je suis déjà soulagée de pouvoir rester proche de chez moi. Ici je connais les gens. On se salue.» Bien sûr elle ne va plus avoir la vue côté sud et son nouvel appartement sera presque deux fois plus petit, mais elle accepte. De sa voix feutrée qui tente de cacher les larmes au fond de ses yeux, elle cherche à mettre en évidence les côtés positifs: «Je vais avoir un balcon côté levant et un autre côté couchant. Ils donnent tous les deux sur le gazon et les arbres. C’est bien.» Elle laisse alors son regard se poser autour d’elle et se murmure à elle-même: «Il y a tellement de souvenirs dans cet appartement, tant de souvenirs…»